Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
rainingpunks.com

DANS MA ZONE _ espace qui fait du bon sens

200 TITRES

Publié le 1 Novembre 2019

CRÉDIBILITÉ PROVISOIRE - IMAGE APPUYÉE PAR UN TEXTE DE POÉSIE ACTUELLE

CRÉDIBILITÉ PROVISOIRE - IMAGE APPUYÉE PAR UN TEXTE DE POÉSIE ACTUELLE

 

Il est 11h ou 23h, selon:  mais qui a dit ça, comment dicter le temps à ces enfants qui en n’ont rien à foutre des standards, des régimes de retraite, de l'assistance complémentaire, des assurances prioritaires, des signatures et des contrats, je suis un singe, hélas, un peu décoiffé; je ne rentre plus dans la case, de toute façon, le zoo est fermé, l'hiver arrive, et les gens vont gagner!  Les gens, cette fois ont les chiffres chanceux, et le bons sens, le compteur à 000, enfin j'espère...

Mes actions, dans la cour des grands, sont plutôt secondaires; j'ai le souffle court, la peau tendue, parce que l'artiste ne gagne plus sa vie. Il la troque, tu vois, en exemplaires moyen formats; les poètes font des Gifs, les acteurs, les prophètes vendent leurs mystères pour du pognon; la genèse des poings levés, c'est ma mère qui me l'a appris; avec des bouts de magazines, les trous remplis, l'hiver quand le vent siffle, faire des miracles, rejoindre la piste, courir d'abord, le regard triste, tomber parfois, mais jamais perdre la foi!

Je serai là pour toi, envers et contre tous, mon cœur qui pompe, les yeux qui brûlent des édifices, je te tiendrai la main, peu importe ton destin, le sacrifice, l'amour dans tes yeux te va si bien!

Je descends du pavillon, d'un bateau accosté par hasard, au bout du monde, comme une amorce de paysage, l'autonomie des rochers qui me servent de remparts, sinon, le bruit du vent qui me traverse, c'est la cité que je délaisse, le cri des sirènes et la folie des ruelles, labyrinthes, désespoir, tourniquets des regards passifs.

Commenter cet article